Discover this podcast and so much more

Podcasts are free to enjoy without a subscription . We also offer ebooks, audiobooks, and so much more for just $11.99/month.

Pourquoi les écrans sont-ils déconseillés aux enfants de moins de 3 ans ?

Pourquoi les écrans sont-ils déconseillés aux enfants de moins de 3 ans ?

FromChoses à Savoir SANTE


Pourquoi les écrans sont-ils déconseillés aux enfants de moins de 3 ans ?

FromChoses à Savoir SANTE

ratings:
Length:
3 minutes
Released:
Jun 26, 2023
Format:
Podcast episode

Description

Omniprésents dans notre quotidien, les écrans sont souvent pointés du doigt en ce qui concerne leur usage par les jeunes enfants. L’OMS et l’Académie Américaine de Pédiatrie recommandent d’ailleurs de limiter, voire d’éviter l’exposition aux écrans des enfants d’âge inférieur à 3 ans. Ces recommandations s’appuient sur de nombreuses études qui montrent l’effet néfaste des écrans excessifs sur le développement psychomoteur des tout-petits.
Développement cognitif et capacité d’imagination
L’absorption passive d’informations devant un écran limite fortement les interactions sociales et physiques qui s’avèrent essentielles pour le développement cognitif des enfants. Avant 3 ans, les plus jeunes apprennent grâce à l’exploration active de l’environnement, grâce à l’imitation des adultes et grâce au jeu. Ces différentes expériences interactives ne sont en rien comparables au contenu montré sur écran, qui enferme le tout-petit dans un état de passivité néfaste pour son cerveau.
Plusieurs études ont par ailleurs montré que les enfants exposés régulièrement aux écrans faisaient preuve d’une imagination et d’une créativité limitée. Par exemple, en comparant des dessins issus de deux groupes d’enfants, les chercheurs ont remarqué que ceux des enfants ayant été exposés aux écrans avec régularité étaient moins complexes et moins riches que ceux des enfants peu ou pas exposés aux écrans.
Impact sur le langage
Dès ses 12 mois, le jeune enfant commence à développer le langage. Il acquiert environ 40 mots aux alentours de 18 mois et maitrise une centaine de mots à 2 ans. Toutefois, l’interaction répétée avec des écrans réduit la possibilité d’échanges en face-à-face avec les parents ou d’autres enfants. Une étude de Santé Publique France montre que les enfants exposés aux écrans le matin avant d’aller à l’école sans possibilité d’échanger sur le contenu visionné ont 6 fois plus de risques de connaitre ensuite des troubles du langage.
Sommeil et surpoids
Il est désormais de notoriété commune que la lumière bleue des écrans perturbe le cycle d’endormissement en modifiant la production de mélatonine, l’hormone qui aide à réguler le sommeil. Les enfants très exposés aux écrans ont plus de risque de connaitre un sommeil agité ou trop court, avec toutes les conséquences que cela induit : fatigue pendant la journée, manque de concentration, problèmes de croissance, faiblesse immunitaire, etc.
D’autre part, le temps passé devant les écrans par les tout-petits est un temps où ils se montrent passifs. La sédentarité augmente le risque de surpoids et d’obésité, tout en freinant le développement moteur de l’enfant qui, entre 0 et 3 ans, est normalement en plein essor.
La règle du 3-6-9-12
Serge Tisseron, pédiatre français, a proposé une règle qui aide les parents à gérer l’introduction des écrans dans la vie des tout-petits : aucun écran avant 3 ans, télévision accompagnée et sans internet entre 3 et 6 ans, internet sous surveillance entre 6 et 9 ans, et réseaux sociaux après 12 ans.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Released:
Jun 26, 2023
Format:
Podcast episode

Titles in the series (40)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !