Discover this podcast and so much more

Podcasts are free to enjoy without a subscription. We also offer ebooks, audiobooks, and so much more for just $11.99/month.

Pourquoi est-il difficile de se passer de coton-tige ?

Pourquoi est-il difficile de se passer de coton-tige ?

FromChoses à Savoir


Pourquoi est-il difficile de se passer de coton-tige ?

FromChoses à Savoir

ratings:
Length:
2 minutes
Released:
May 30, 2023
Format:
Podcast episode

Description

De nombreuses personnes utilisent du coton-tige, chaque matin, pour se nettoyer les oreilles. Et pourtant, ce geste quotidien est à proscrire. En effet, les médecins alertent sur ses dangers.

De fait, le coton-tige a tendance à repousser le cérumen vers le fond du conduit auditif, ce qui peut provoquer des bouchons et même des blessures du tympan. N'oublions pas non plus que, malgré son aspect peu appétissant, le cérumen a une fonction essentielle; c'est lui, en effet, qui contribue à la propreté du conduit auditif.

Le résultat obtenu est donc l'inverse de celui qu'on attendait. Et pourtant, malgré des mises en garde répétées, l'usage du coton-tige est encore très répandu. Comment expliquer le maintien d'une habitude qu'on sait pourtant inefficace et même dangereuse ?

Si l'on se nettoie les oreilles avec du coton-tige, ce serait d'abord pour se remémorer de lointains souvenirs. Ce geste nous ramènerait en effet à l'époque où, lovés dans le giron maternel, nous nous laissions laver les oreilles.

La sensation provoquée par le frottement du coton-tige nous ramènerait donc au temps de l'enfance. Une sorte de madeleine de Proust si l'on veut.

Mais il y aurait une autre raison. Cette partie de l'oreille, où l'on passe le coton-tige, serait en effet une zone érogène. Comme la joue, c'est une région très sensible, parcourue par un dense réseau de nerfs. Elle est notamment en relation avec le nerf vague, dont le rôle dans l'orgasme féminin et masculin est bien connu.

Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que ce curage des oreilles fait partie des prestations proposées par certains salons de massage japonais. De charmantes hôtesses sont chargées de ce nettoyage auriculaire, appelé "mimikaki".

Pour ce faire, elles se munissent d'une tige légèrement recourbée, pour extirper le cérumen, dotée à son extrémité d'un petit plumeau, qui permet d'en balayer les morceaux. Il est vrai que cette opération leur est plus facile, la plupart des oreilles japonaises étant garnies, pour des raisons génétiques, d'un cérumen plus sec que celui qu'on trouve dans une oreille européenne.



Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Released:
May 30, 2023
Format:
Podcast episode

Titles in the series (100)

Developpez facilement votre culture generale avec une nouvelle chose a savoir par jour !