Discover this podcast and so much more

Podcasts are free to enjoy without a subscription . We also offer ebooks, audiobooks, and so much more for just $11.99/month.

Quelle est la différence entre "bienheureux" et "saint" ?

Quelle est la différence entre "bienheureux" et "saint" ?

FromChoses à Savoir


Quelle est la différence entre "bienheureux" et "saint" ?

FromChoses à Savoir

ratings:
Length:
2 minutes
Released:
Mar 5, 2023
Format:
Podcast episode

Description

Certaines personnes sont spécialement distinguées par l'Église catholique, qui en fait des bienheureux ou des saints. Mais quelle est la différence entre les deux ?

C'est une question de degré, la personne devenant bienheureuse avant d'accéder à la sainteté. Pour devenir bienheureux, il faut d'abord être chrétien. Par ailleurs, la conduite de la personne concernée doit être exemplaire.

Ce qui signifie qu'elle doit pratiquer, à un degré éminent, l'ensemble des vertus, et notamment les vertus chrétiennes. On parle même, en l'occurrence, de l'"héroïcité" des vertus, une manière d'être qui se traduit par un don total de soi.

Et au moins un miracle doit être attribué à l'intercession de la personne concernée. Si ces conditions sont réunies, la Congrégation pour la cause des saints, l'une des branches de la Curie romaine, se saisit du dossier.

Après avoir laissé passer un certain délai après la mort de la personne, elle peut recommander au Pape de la béatifier. Lors de la cérémonie de béatification, le Souverain pontife peut alors proclamer un nouveau bienheureux.

Dans l'ensemble, les conditions requises pour devenir saint sont les mêmes que celles qu'un futur bienheureux doit réunir. Mais elles sont plus rigoureuses. Ainsi, il faut pouvoir mettre au compte du futur saint davantage de miracles, ou du moins de faits jugés comme tels par l'Église.

L'ensemble de la procédure de canonisation est sous la responsabilité de la Congrégation pour la cause des saints. Elle diligente d'abord une enquête sur place, là où a vécu l'aspirant à la sainteté.

Placée sous l'autorité de l'évêque diocésain, elle réunit des documents et des témoignages sur son action. Puis la cause est examinée à Rome, dans le cadre d'un véritable procès.

Le postulateur défend cette cause, tandis que le promoteur de la foi apporte des arguments contraires. Il s'agit donc d'une véritable procédure contradictoire.

Le procès terminé, l'ensemble du dossier est remis au Pape, qui décide seul de canoniser ou non le postulant à la sainteté. Celui-ci accède à la sainteté au cours d'une cérémonie spécifique, et sera dès lors célébré par l'Église à la date qu'elle aura choisie.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Released:
Mar 5, 2023
Format:
Podcast episode

Titles in the series (100)

Developpez facilement votre culture generale avec une nouvelle chose a savoir par jour !