Discover this podcast and so much more

Podcasts are free to enjoy without a subscription. We also offer ebooks, audiobooks, and so much more for just $11.99/month.

Pourquoi les légionnaires chantent-ils « Tiens, voilà du boudin » ?

Pourquoi les légionnaires chantent-ils « Tiens, voilà du boudin » ?

FromChoses à Savoir


Pourquoi les légionnaires chantent-ils « Tiens, voilà du boudin » ?

FromChoses à Savoir

ratings:
Length:
2 minutes
Released:
Feb 28, 2023
Format:
Podcast episode

Description

Comme l'opéra ou les autres genres musicaux, la musique militaire a ses classiques. 3tiens, voilà du boudin" en fait partie. C'est en effet l'une des plus célèbres chansons de marche, celle de la Légion étrangère. Elle a été composée par Wilhem, un des restaurateurs du chant choral, dans la première moitié du XIXe siècle, et par A.Dussenty, un chef de musique de la Légion.

Comme son nom l'indique, sa fonction de cette chanson de marche est de rythmer le pas des légionnaires. Or, on le sait, il est plus lent que celui des autres soldats. Dans les régiments français, en effet, la cadence est de 120 pas par minute.

De leur côté, les légionnaires ne font, en moyenne, que 88 pas par minute. Et c'est le tempo de "tiens voilà du boudin" qui leur permet de tenir ce rythme plus lent.

C'est d'ailleurs parce qu'ils marchent moins vite que leurs camarades que les légionnaires défilent les derniers lors des défilés.


Mais d'où viennent les curieuses paroles qui débutent le chant, "tiens, voilà du boudin" ? Les légionnaires expriment-ils ainsi leurs préférences culinaires ?

En fait, ce "boudin" ne fait pas référence à la spécialité charcutière bien connue. Il désigne, en réalité, le paquetage du légionnaire. Celui-ci comprend notamment une toile de tente, que le militaire doit rouler d'une certaine manière et fixer sur son sac.

Et sa forme évoque assez bien celle d'un boudin. Mais la suite des paroles peut sembler tout aussi curieuse. On y apprend donc qu'il y aura bien du boudin pour "les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains" , mais que "pour les Belges y en a plus".

Qu'avaient donc fait les Belges pour mériter un tel ostracisme ? Les légionnaires belges avaient dû obtempérer aux ordres de leur Roi, Léopold II qui, voulant respecter la neutralité de la Belgique, leur avait ordonné de quitter la Légion au moment de la déclaration de guerre franco-prussienne, en 1870.

Ils avaient donc dû, sous les yeux de leurs camarades un peu moqueurs, abandonner leur paquetage, et leur "boudin", avant de partir.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Released:
Feb 28, 2023
Format:
Podcast episode

Titles in the series (100)

Developpez facilement votre culture generale avec une nouvelle chose a savoir par jour !