Discover this podcast and so much more

Podcasts are free to enjoy without a subscription. We also offer ebooks, audiobooks, and so much more for just $11.99/month.

Pourquoi le travail de nuit est-il si mauvais pour la santé ?

Pourquoi le travail de nuit est-il si mauvais pour la santé ?

FromChoses à Savoir SANTE


Pourquoi le travail de nuit est-il si mauvais pour la santé ?

FromChoses à Savoir SANTE

ratings:
Length:
3 minutes
Released:
Dec 13, 2022
Format:
Podcast episode

Description

Ce n'est pas un hasard si notre société est organisée de façon à ce que la plupart des activités se concentrent dans la journée, lorsque le soleil est levé. Le corps humain se calque en effet sur un rythme circadien. Les sécrétions hormonales et les mécanismes physiologiques de l'organisme dépendent d'une horloge interne qui rend plus favorables certaines activités pendant le jour, comme le fait de s'alimenter et de se dépenser physiquement, et d'autres la nuit, comme le fait de dormir.

Si le rythme vécu par un travailleur bouleverse cet équilibre, en forçant par exemple le corps à rester éveillé pendant la nuit, les conséquences peuvent être très dommageables. C'est ce qu'a tenté d'analyser l'ANSES dans un rapport paru en 2016 sur les risques liés au travail de nuit. Trois catégories répertorient les risques principaux selon qu'ils sont avérés, probables ou simplement possibles.

Les risques avérés liés au travail de nuit

Le sommeil est le premier pôle de santé à subir des dommages lorsque l'on travaille de nuit. Il est de moins bonne qualité, plus morcelé et moins réparateur, mais aussi moins long. L'estimation de la dette chronique de sommeil chez les travailleurs de nuit est de 1 à 2 heures par jour. Outre de nombreux impacts sur la santé, le manque de sommeil entraine aussi une moindre vigilance, donc un risque majoré d'accident.

Un deuxième risque majeur identifié pour la santé chez les travailleurs de nuit concerne le syndrome métabolique. Celui-ci est défini par la hausse de trois des cinq paramètres suivants : tour de taille, pression artérielle, taux de triglycérides, cholestérol et glycémie.

Les risques probables qu'entraine le travail de nuit

En raison de la baisse de qualité et de quantité de sommeil, de nombreux critères de santé ont des risques probables d'être touchés chez les travailleurs de nuit. Les performances cognitives sont affectées, avec là encore un risque d'erreur donc de mise en danger de soi ou d'autrui plus important. L'état psychique des personnes en manque de sommeil peut dégénérer en anxiété chronique, en dépression ou en phobie.

Travailler la nuit expose à un risque probable d'obésité et de prise de poids, du fait d'un dérèglement des prises alimentaires. Plus grave encore, cette situation est susceptible d'augmenter les risques de diabète 2, de maladies coronariennes et de cancers.

Des risques possibles mais sans lien certain

Parmi les risques suspectés d'être liés au travail de nuit, mais qui n'ont pas réuni de preuves suffisantes, on peut nommer l'hypertension et les AVC.

Chez la femme enceinte, le travail de nuit pourrait en outre induire un risque augmenté d'avortement spontané ou d'accouchement avant le terme. Il est recommandé d'adapter ou de stopper le travail de nuit autant que possible en cas de grossesse.

Le travail de nuit affecte aussi la vie familiale et sociale

Facteur d'aggravation des troubles psychiques, l'isolement est perçu plus régulièrement chez les personnes qui travaillent la nuit. En effet, ces dernières sont décalées par rapport à la population et n'ont pas forcément le temps ou l'énergie de maintenir des activités sociales et familiales en-dehors de leur travail.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Released:
Dec 13, 2022
Format:
Podcast episode

Titles in the series (100)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !