Discover this podcast and so much more

Podcasts are free to enjoy without a subscription. We also offer ebooks, audiobooks, and so much more for just $11.99/month.

Qu'est-ce que “le tunnel des espions” de Berlin ?

Qu'est-ce que “le tunnel des espions” de Berlin ?

FromChoses à Savoir HISTOIRE


Qu'est-ce que “le tunnel des espions” de Berlin ?

FromChoses à Savoir HISTOIRE

ratings:
Length:
3 minutes
Released:
Mar 13, 2022
Format:
Podcast episode

Description

Dans les années 1950, une opération d'espionnage, lancée conjointement par les services secrets américain et britannique, s'est traduite par le creusement d'un tunnel passant sous Berlin-Est. Bien qu'ayant été en service à peine un an, ce dispositif de surveillance a permis de récolter de nombreuses informations.
Un tunnel voué à l'espionnage
L'idée de creuser un tel tunnel, pour épier les conversations des Soviétiques et des Allemands de l'Est, a été envisagée dès 1951. Le projet a alors été placé sous la direction conjointe de la CIA et du M16 britannique, le service de renseignement extérieur des Anglais.
Mais les travaux ne commencent qu'en janvier 1954 et ne sont achevés qu'un an plus tard, en février 1955. Pour creuser ce tunnel, il aura fallu enlever plus de 3.000 tonnes de terre et poser un millier de blocs de béton.
Le matériel installé dans le tunnel permettait d'enregistrer, en principe à leur insu, les conversations des Soviétiques et des Allemands de l'Est. Mais le dispositif ne sera vraiment opérationnel que durant 11 mois, entre mai 1955 et avril 1956.
Un véritable jeu de dupes
Si cette installation ne fonctionne pas plus longtemps, c'est que les Soviétiques en connaissaient l'existence. Si le KGB est aussi bien informé de ce qui se passe dans les sous-sols de Berlin-Est, c'est qu'une personne bien placée les renseigne.
En effet, les services secrets soviétiques ont réussi à retourner un agent travaillant pour le M16. Cet agent double les a donc avertis de tous les détails de l'opération, depuis l'ébauche du projet jusqu'à sa mise en service.
Mais en démontant trop tôt cette opération d'espionnage, les Soviétiques auraient risqué d'exposer une source qu'ils ne tenaient pas à perdre. C'est pourquoi l'écoute peut se poursuivre un certain temps.
Les Soviétiques n'y mettront fin qu'en avril 1956. L'opération n'est pas un échec pour les services secrets occidentaux, car les Soviétiques, soucieux de ménager leur agent double, ont laissé passer nombre d'informations, sur la situation tendue en Pologne ou les tiraillements entre l'URSS et l'Allemagne de l'Est. Au total, près de 450.000 conversations auraient été enregistrées.
Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Released:
Mar 13, 2022
Format:
Podcast episode

Titles in the series (100)

Développez votre culture en Histoire !